NORMES POUR LES STATIONNEMENTS DE BICYCLETTE

NORMES POUR LES STATIONNEMENTS DE BICYCLETTE

 

Comme vous le savez les citoyens voyagent de plus en plus en bicyclette que ce soit pour faire des courses ou pour se rendre au travail. La valeur moyenne des bicyclettes peut varier entre $200.00 et $700.00. Pour le vrai sportif elle peut aller jusqu'à $2000.00 et même plus. Il est donc nécessaire pour les commissions de transports, les villes, les commissions scolaires et tous commerçants qui recherchent la clientèle des cyclistes de fournir des stationnements adéquats qui peuvent bien sécuriser les vélos sans les endommager. Le cadenas U est certainement le plus populaire, difficile à briser il se transporte bien. Il est robuste et on peut dire qu’il est maintenant la norme. Pour notre présentation nous assumons que l’usagé utilise un cadenas en U.

la solution pour rencontrer les normes LEED

Règle numéro 1:

 

Bien choisir l’endroit ou les supports seront installés Ils doivent être installés dans un endroit visible où il y a beaucoup de trafic, mais sans danger pour les piétons. Ils doivent être d’une hauteur minimum de 25 pouces afin d’être visibles et d’éviter les trébuchements et les chutes. La construction doit être en métal rigide de haute résistance uniforme et lisse, certains sont recouverts de peinture polyester fini à chaud ou de tube polyéthylène ou galvanisé. L’ancrage au sol doit permettre de les fixer au béton et autres surfaces. Les ancrages doivent permettre d’enlever facilement les stationnements si le remisage d’hiver est nécessaire.

Règle numéro 2:

 

Choisir le type de support. Commençons par éliminer les supports bas de gamme, les clôtures, les parcomètres, les barreaux de galerie et les designs spéciaux qui permettent seulement de sécuriser la roue avant sans offrir un support pour l’ensemble de la bicyclette. Ceux-ci sont une invitation aux voleurs qui partent avec le cadre et la roue arrière. L’achat d’une roue avant n’est pas très dispendieux et notre voleur a un vélo neuf. Les stationnements peinturés finissent toujours par rouiller, c’est pourquoi nous recommandons fortement la galvanisation.

Règle numéro 3:

 

Définir l’usage du stationnement et la valeur du vélo à protéger. Est-ce un stationnement de courte durée (Ex : course au dépanneur) ou pour une période plus longue (Ex: travail, étude etc.…) voire même plusieurs jours. Le vélo doit-il être protégé des intempéries ?

Règle numéro 4:

 

Bien sécuriser le vélo. Pour les bicyclettes laissées sans surveillance pour une période de huit heures et plus (École, CEGEP, Hôpital, etc.…) Nos modèles offrent la possibilité de barrer le cadre et la roue avant avec l’anneau vertical du support. Nous obtenons ainsi une sécurité de 80%. Il reste la roue arrière qui est plus difficile à enlever à cause du système d’engrenage. Par un deuxième cadenas en U l’usagé pourra aussi sécuriser cette roue. Le support du type mâchoire est le plus sécuritaire avec ses trois points d’attaches. Une fois refermé sur la bicyclette il sécurise les deux roues et le cadre avec un seul cadenas. Il faut qu’il soit de bonne qualité pour que les points de contact soient toujours bien alignés. Le support SAE montré ci -dessous répond bien à ces normes. Certaines villes américaines (Santa Cruz, Palo Alto…) offrent des niches ou petits cubicules pour garer les bicyclettes ainsi que leurs accessoires qui sont complètement à l’abri des intempéries et des voleurs.